CHEZ MAGISTRAL AUTO.... C'EST VOUS LE MÉCANO

22 Rue Hannah Arendt

67200 STRASBOURG

09 74 56 35 17

Centre de Dépollution Moteur

De nouvelles normes anti-pollution se mettent en place et des millions de véhicules seront refusés pour pollution.
N’attendez pas d’être le prochain, faites vérifier l’état de votre véhicule par, Magistral Auto c’est la solution économique et écologique !

Venez decouvrir nos solutions !!

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Le contrôle technique est un diagnostic périodique qui concerne toutes les voitures de moins de 3,5 tonnes. Le contrôle technique est obligatoire, il est à effectuer avant la quatrième année du véhicule, puis tous les deux ans, dans un centre de contrôle technique agréé.

Depuis le 20 mai 2018, ce contrôle technique est plus strict pour les véhicules diesel.

L’examen compte désormais 133 points de contrôle pouvant aboutir à 3 résultats :

La réforme du contrôle technique

Depuis le 20 mai 2018, un nouveau contrôle technique est appliqué en France. Cette évolution fait suite à l’application d’une directive européenne visant à harmoniser le contrôle technique en Europe et ainsi tenter de réduire de moitié le nombre de tués sur les routes par rapport à 2010.
Concrètement cela se traduit par plus de points à vérifier, de nouvelles défaillances, des prix en augmentation et beaucoup de changements pour vous et votre automobile.

Les points de la visite technique anti-pollution

Deux points essentiels sont vérifiés :

  • La teneur en CO (monoxyde de carbone) et valeur du lambda des gaz d’échappement (point soumis à contre-visite),
  • L’opacité des fumées d’échappement (point soumis à contre-visite).

Cette analyse permet de contrôler sur les véhicules diesel le bon fonctionnement du catalyseur et du FAP qui lors de leur encrassement laissent s’échapper une partie des HC.
Propriétaires de véhicules anciens, vous l’aurez compris, avec cette nouvelle mesure, ce serait 30% des anciens diesel qui seraient refusés lors du contrôle anti-pollution, s’ajoute à cela l’interdiction déjà présente de circuler dans les rues de Paris depuis le mois de juillet 2016.

Normes NF R10025 ?

Les nouvelles mesures de contrôle de pollution mises en places pour les moteurs Diesel dans les centres de contrôle technique, cela vise à réduire le nombre de véhicules polluants dans notre pays où circulent actuellement 62 % de véhicules diesel.

En quelques dates :

  • 20 mai 2018 >> Valeur maximal = Valeurs celons norme Euro.
  • 01 Janvier 2019 >> opacité maxi à la valeur d’homologation Valeur maximale = Valeur homologation du véhicule pour le marché Européen 

Procédure de la mesure :

  • Au contrôle >> Carte grise >> Immatriculation saisie >> Recherche par le fichier 3A à l’UTAC
  • Recherche sur le serveur de l’UTAC de la valeur plaquée (valeur d’homologation) par le fichier SIV
  • Envoie de la valeur « plaquée » vers le logiciel du ControlTechnique
  • C’est la valeur « plaquée » qui fait référence et qui sera comparée à la mesure automatiquement sans intervention humaine

Exemple de valeurs SIV :

  • Renault entre 0,4 et 0,6m-1
  • Groupe VAG entre 0,1 et 0,2 m-1

Déroulement de la mesure :

  • On indexe la mesure de l’opacité au régime moteur qui est mesuré (pas de fraude à l’accélération)
  • On surveille le temps de montée en régime, 3 secondes minimum de maintien de régime, puis on mesure la décélération également
  • En 2 accélérations, si la valeur Delta de différence de mesure (opacité et vitesses d’accélérations) est inférieure à 25% >> OK >> mesure prise en compte
  • Si Delta est supérieure à 25%, une nouvelle mesure est effectuée, jusqu’à 7 maximum en tout.
  • Si la stabilité n’est pas atteinte >> Refus au contrôle technique
  • Si supérieure à la valeur >> Refus au contrôle technique
  • Prise en compte de la température des gaz à 30°

(* Pensez donc au décalaminage moteur par hydrogène, en effet, notre procédé utilise le pouvoir solvant de l’hydrogène après combustion, ce qui a pour effet d’éliminer la calamine du moteur, du catalyseur et du FAP et donc leur encrassement. Un moteur sain est un moteur qui pollue moins.)

Pourquoi le décalaminage s'impose ?

C'est la combustion, au cœur de votre moteur qui est responsable d’un dépôt de suie dans les cylindres, les pistons, le filtre à particules, la vanne EGR et le turbo.

Encrassées, les pièces empêchent le moteur de fonctionner correctement. Si la calamine (suie) n’est pas éliminée régulièrement, les pannes se manifestent et l’addition peut vite être salée (comptez environ 350 euros pour la vanne EGR et jusqu’à 2 000 euros pour un turbo.)

Le saviez-vous ?


Dès le premier Km         C'est tout le moteur qui s'encrasse !

Dès 20 000 Km        1 voiture sur 2 est encrassée !

Plus de 50%            Du parc roulant risque la panne !

Défaut voyant moteur

Le témoin d’autodiagnostic appelé aussi voyant MIL (Malfunction Indicator Lamp) indique que le calculateur de gestion moteur a décelé un dysfonctionnement au niveau du moteur ou au niveau du système de dépollution.
Ce voyant moteur peut présenter plusieurs états en fonction du problème rencontré par son clignotement ou son allumage prolongé un défaut du système d’allumage ou d’injection. Il avertit le conducteur que le système de dépollution ne fonctionne pas correctement.
 
Le voyant clignote une fois par seconde :

Dans ce cas le moteur doit être arrêté le plus rapidement possible (en toute sécurité, bien évidement) , il y a un risque de détérioration du moteur. (ex: ratées d’allumage sur un moteur essence, cela risque de détruire le catalyseur. Le calculateur va passer le moteur en mode dégradé, c’est-à-dire il va limiter le régime moteur aux alentours de 3000 tr/min pour un modèle essence et 2000 tr/min pour un diesel (ces données peuvent varier en fonction du moteur).

Le voyant est allumé mais s’éteint de lui-même :

Le défaut est passé et il n’est pas considéré comme dangereux (on parle dans ce cas de défaut furtif) si ce défaut n’est pas à nouveau détecté pendant les trois cycles de conduite consécutifs (1 cycle = démarrage + roulage durant lequel le défaut peut apparaître + coupure du moteur).
Toutefois le défaut peut être encore en mémoire dans le calculateur durant les 40 cycles de chauffes suivants (1 cycle de chauffe = montée en température, elle passe d’un minimum de 22°C au démarrage à 70°C en minimum en fonctionnement).
Durant ces 40 cycles de chauffes, le défaut peut être lu à l’aide d’un outil de diagnostic par un mécanicien-réparateur.
Ensuite et si le défaut ne réapparait pas, il est effacé de la mémoire du calculateur.

Le voyant reste allumé en permanence :

Un défaut à été détecté ou est toujours présent et doit être corrigé. Ce défaut est lié au système de dépollution du moteur et selon les véhicules, il est susceptible d’endommager le catalyseur. les données temporaires sont enregistrées par le calculateur au moment de son apparition ainsi que le code d’erreur qui lui correspond. Ces données sont conservées et consultables l’aide d’un outil de diagnostic par un mécanicien-réparateur qui pourra ensuite effacer ce ou ces défauts et de même éteindre le voyant après réparation du système défectueux.

Nos solutions

Magistral Auto propose des solutions de réparation moins couteuses que le remplacement des pièces, souvent le simple nettoyage des pièces ou du circuit suffisse à retrouver la totalité des performances de votre véhicule. 

Plus de Performance !
Moins de consommation !
Moins de pollution !

Pour le nettoyage de certaines pièces le démontage n’est même pas nécessaire, par injection d’hydrogène ou d’additif professionnelle des pièces interne comme l’EGR, le FAP, le Turbo et bien d’autre encore peuvent retrouve leurs état d’origine en supprimant la calamine.

Diagnostique antipollution.
60€*

*Repartez avec un avoir de la même somme pour effectuer vos travaux.

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus